La Femme Africaine, C’est l’Avenir De l’Afrique – Raël

0
1379
La femme africaine

La femme africaine, c’est l’avenir.

La femme en général est l’avenir de l’humanité ; la femme africaine, c’est l’avenir de l’Afrique. Les Noirs en général ont été infériorisés ; le complexe de supériorité des Blancs a fait que certains, beaucoup, on peut le dire, presque une majorité à un moment donné, ont eu un énorme complexe d’infériorité.

On a entendu ces propos dont je parlais la dernière fois,  »les Blancs ont tout inventé, nous on peut rien faire », ce qui est faux, complètement faux. Je dirai que ces espèces de sous-hommes qu’on avait fabriqués qui étaient les Noirs, avaient habituellement leurs esclaves qui étaient les femmes ; donc c’était encore plus bas que tout.

Et maintenant, on arrive, bien heureusement, à un retour des choses où l’homme noir prend conscience qu’il est au moins égal au Blanc. Il y a des génies, on l’a dit dernièrement, des inventeurs, des êtres extrêmement brillants qui sont des Noirs aujourd’hui, des génies qui existent, donc aucune infériorité ou de supériorité entre les races, ça n’existe pas. Or, beaucoup de gens, beaucoup d’hommes continuent d’avoir ce complexe de supériorité et de
dire : les femmes, non, les femmes, c’est des êtres inférieurs. Il ne faut pas que ceux qui ont souffert de ces propos venant des Blancs, des colonisateurs, continuent de garder les mêmes propos face aux femmes.

Donc, l’homme africain prend toute sa dimension quand il ne fait pas aux femmes ce qu’on lui a fait à lui et, il est bien placé pour savoir ce que ça fait : se faire traiter en inférieur, en
personne colonisable et exclavagisable.

La Femme Africaine - Dr Hortense Dodo
Dr Hortense Dodo

Donc la femmes, c’est l’avenir. Je suis très heureux et très fier de dire qu’il y a parmi les évêques raéliens, des femmes. Hortense Dodo qui est près de moi, je l’ai déjà dit, est une
scientifique brillante qui a fait une première mondiale, en inventant des arachides génétiquement modifiées qui ne sont pas allergènes. Elle va aider l’Afrique, à ma demande,
à embrasser les technologies des aliments génétiquement modifiés surtout dans cette région par exemple. Vous savez que l’aliment de base ici c’est le manioc. Il n’y a rien de bon dans le manioc, c’est une nourriture où il n’y a rien de bon : On peut, par modifications génétiques, y
inclure des vitamines. C’est faisable et j’espère, j’ai rencontré certaines personnalités au Congo dans l’espoir…

Hortense Dodo a l’espoir de créer une ferme expérimentale pour les cultures vivrières africaines au Burkina Faso mais les sols et les climats étant différents, il serait bien qu’il y ait les mêmes choses au Congo. J’espère que le Congo va également, on a de bons contacts,
créer des fermes expérimentales, non seulement pour appliquer cette nouvelle technologie, mais en enseignant et le Dr Hortense Dodo est merveilleuse parce qu’elle propose d’accueillir des jeunes scientifiques congolais dans son université américaine pour les former pour que ça ne soit pas encore des Blancs qui viennent faire le travail ici mais que ce soit une jeunesse africaine qui se lève, hommes et femmes. C’est là que c’est important, pour répondre à votre question, j’espère, qu’il y aurait plus de femmes que d’hommes, pour rétablir un peu ce sexisme qui est du racisme.

Extrait du recueil « Les Paroles Du Prophète Raël Pour Une Afrique Nouvelle« 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here